Envie de participer ?

C'est Mercredi, c'est le mot du Coach

Publié il y a 1 mois par

C'est Mercredi, c'est le mot du Coach

Chaque semaine retrouvez les impressions de l'un de nos Coach. Nous avons posé deux questions au coach François qui supervise avec Jean Noel le groupe des Seniors féminines.

Chaque semaine retrouvez les impressions de l'un de nos Coach. Nous avons posé deux questions au coach François qui supervise avec Jean Noel le groupe des Seniors féminines. A noter la belle performance de notre équipe féminine qui est allée se qualifier pour deuxième tour de la Coupe de France en battant (1 : 0) les Voltigeurs de Châteaubriant.

François, dans quel système avez vous joué et pourquoi ?

4 . 1. 4 .1 Système que j'affectionne.

Je m'étais entretenu le jeudi avec Jean-Noel car je voulais l'essayer. Nous avons les joueuses pour. Avant dimanche, très peu de temps avait été consacré sur le bloc équipe et à l'animation défensive en zone. Elles ont respecté le plan à la lettre. 40 mètres entre mes défenseurs et mon attaquante, un coulissage en bloc et ordonné avec une distance de 5-10 mètres entre chaque. J'avais aussi demandé d'appuyer et d'isoler les latéraux adverse lorsqu'elles recevaient le ballon. Chose faite. Après, dans l'animation offensive, j'ai pu voir des phases de jeux très intéressantes que l'on avait travaillés les séances d'avant. De bons augures pour la suite... Sur ce match, nous n'avons rien à envier à nos adversaires. On a été supérieur dans beaucoup de domaines. (coup de pied arrêté, situation, occasion)

 

A quel moment n'as-tu ressenti que les filles allées gagner (Qu'est-ce qui a fait la différence ?

À aucun moment, j'ai ressenti ça, même lorsque nous ouvrons le score à la 86eme minutes. D'ailleurs, les voltigeuses auraient pu égaliser juste avant le temps additionnel. Il n'y a pas de vérités dans le football et avec un peu plus d'éléments en notre défaveur, on aurait pu perdre ce match. Je suis très fier de mon équipe et la différence a été à l'unisson avec une envie de marquer et surtout de se libérer. J'ai à faire à un groupe de fille intelligente, respectueuse avec une envie de bien faire. Je n'aurais pas pu avoir le meilleur accueil de leurs parts. Cette belle victoire est également liée à l'investissement de Jean-Noel

Maintenant, le plus dur reste à venir..

toute l'association

Commentaires